comment vérifier l’historique d’une voiture d’occasion avant de l’acheter

Dans l’optique d’achat d’un véhicule d’occasion, il est fondamental de connaître son historique. Ce dernier vous informe sur l’état du véhicule, les détails de son entretien, les accidents éventuels et bien plus encore. En tant qu’acheteur, vous devez être un détective averti pour vous assurer que vous ne faites pas une mauvaise affaire. Alors, comment procéder pour vérifier l’historique d’une voiture d’occasion avant de l’acheter ? Voici quelques pistes.

Repérer le numéro d’immatriculation et le numéro de moteur

En tant qu’acheteur, votre première mission consiste à identifier deux éléments clés sur le véhicule : le numéro d’immatriculation et le numéro de moteur. Ces deux informations sont primordiales pour commencer votre enquête sur l’historique du véhicule.

A lire en complément :

Le numéro d’immatriculation est généralement présent sur la plaque d’immatriculation du véhicule. Il est unique et permet d’avoir des informations précises sur le véhicule auprès des autorités compétentes. Il vous sera utile pour accéder au rapport de la voiture.

Quant au numéro de moteur, il s’agit d’un code unique attribué au moteur lorsque le véhicule est fabriqué. Il est normalement gravé sur le moteur. Ce numéro est essentiel pour déterminer si le moteur a été changé ou non.

Lire également :

Accéder au rapport Histovec

Grâce au numéro d’immatriculation, vous pouvez consulter le rapport Histovec. Il s’agit d’une plateforme en ligne mise en place par le Ministère de l’Intérieur français qui permet d’accéder à l’historique des véhicules d’occasion.

Le rapport Histovec vous fournit des détails précieux sur le véhicule : date de première immatriculation, caractéristiques techniques, nombre de propriétaires précédents, résultats des contrôles techniques, et bien d’autres informations. Ceci vous permet de vérifier l’état général de la voiture et de déceler les éventuelles anomalies.

Examiner le certificat de situation administrative

Autre document clé dans votre quête d’information : le certificat de situation administrative, anciennement appelé certificat de non-gage. Ce document, délivré par le Ministère de l’Intérieur, atteste que le véhicule n’est pas gagé et qu’il n’a pas fait l’objet d’une opposition à sa vente.

De ce fait, avant l’achat, demandez toujours ce certificat au vendeur. Si le vendeur ne peut fournir ce document, nous vous conseillons de ne pas aller plus loin dans votre achat.

Vérifier l’entretien de la voiture

L’historique d’entretien d’un véhicule donne une vision claire de la façon dont il a été traité par ses propriétaires précédents. Les factures d’entretien et de réparation, les contrôles techniques et les changements de pièces sont autant d’éléments à scruter.

Un véhicule bien entretenu, avec des vérifications régulières, est plus susceptible d’être fiable et de durer dans le temps. Les véhicules négligés, en revanche, peuvent engendrer des coûts d’entretien élevés à l’avenir.

Consulter la carte grise du véhicule

La carte grise, ou certificat d’immatriculation, est une source d’information considérable. Elle indique notamment le nombre de propriétaires précédents, ce qui peut vous donner une idée de la façon dont le véhicule a été utilisé. Un véhicule ayant eu de nombreux propriétaires peut, par exemple, avoir été sujet à une utilisation plus intensive.

Le certificat d’immatriculation indique aussi la date de première mise en circulation du véhicule. Cela peut vous aider à déterminer son âge et, par conséquent, son état général. En effet, un véhicule plus ancien est susceptible d’avoir subi davantage d’usure qu’un véhicule plus récent.

En somme, l’achat d’une voiture d’occasion peut être une excellente affaire si vous prenez le temps de vérifier son historique. Assurez-vous d’avoir toutes les informations en main avant de signer le contrat de vente. C’est votre droit en tant qu’acheteur, et cela vous permettra d’éviter de mauvaises surprises.

Regarder le rapport CARFAX

Un autre moyen de vérifier l’historique d’un véhicule d’occasion est de consulter le rapport CARFAX. Cette société américaine propose un service complet de fourniture de rapports d’historique de véhicules, basé sur le numéro de série du véhicule, également connu sous le nom de numéro VIN. Ce rapport contient des informations détaillées sur le véhicule, y compris les accidents éventuels, les rappels de sécurité, le nombre de propriétaires précédents, l’utilisation du véhicule (par exemple, location, taxi, police), les historiques de titres, le kilométrage et bien plus encore.

Pour obtenir un rapport CARFAX, vous devrez payer une petite somme, mais les informations contenues dans le rapport peuvent vous aider à éviter d’acheter un véhicule à problèmes. Par exemple, si le rapport fait état d’un historique de dommages importants, tels que des inondations ou des accidents graves, il serait préférable de chercher une autre voiture.

Vérification de l’assurance auto

Une autre étape importante dans la vérification de l’historique d’une voiture d’occasion est de consulter les informations relatives à l’assurance auto du véhicule. En effet, ces informations peuvent vous en dire beaucoup sur l’historique du véhicule. Par exemple, si le véhicule a été impliqué dans de nombreux accidents, cela se reflétera dans son historique d’assurance.

Pour accéder à ces informations, vous devrez peut-être demander l’aide du propriétaire actuel. Si le propriétaire est réticent à partager ces informations, cela pourrait être un drapeau rouge indiquant que le véhicule a un historique problématique.

Conclusion

L’achat d’une voiture d’occasion peut être une excellente occasion de faire une bonne affaire, mais cela nécessite de prendre certaines précautions. Un véhicule d’occasion peut cacher de multiples problèmes qui ne sont pas immédiatement visibles. Il est donc essentiel de vérifier minutieusement son historique avant de vous engager dans un achat.

Les outils et techniques mentionnés dans cet article, tels que la vérification du numéro d’immatriculation et du numéro de moteur, la consultation du rapport Histovec, l’examen du certificat de situation administrative, la vérification de l’entretien de la voiture, la consultation de la carte grise du véhicule, le rapport CARFAX et les informations d’assurance auto, vous aideront à obtenir un portrait complet de l’historique du véhicule.

Cela vous permettra de prendre une décision éclairée et d’éviter les mauvaises surprises une fois que le véhicule est à vous. N’oubliez pas que lors de l’achat d’une voiture d’occasion, la règle d’or est de ne jamais se précipiter. Prenez tout le temps nécessaire pour vérifier l’historique du véhicule et vous assurer que vous faites un achat sûr et judicieux.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés